Comment marche en théorie le nouveau type de « vaccin universel contre le cancer »

ARN cellules dendritiques immunothérapie lymphocytes T

Si, en théorie, cette approche nouvelle est encourageante, il faut bien comprendre que ces résultats doivent être pris avec prudence. "Les souris ne sont pas de petits hommes". En effet, les différences de fonctionnement du système immunitaire entre les espèces sont très importantes. Et si les données concernant les tests sur humains sont encourageants, seuls trois patients ont pour l'instant été traités.

vaccin universel contre le cancer

C’est une étude très préliminaire et qui aura besoin de confirmations, mais des chercheurs allemands ont peut-être mis la main sur un traitement universel contre le cancer, sous la forme d’un vaccin. Dans un article publié mercredi 1er juin dans la revue Nature, les scientifiques expliquent avoir obtenu des résultats favorables sur des souris et sur un nombre (très) réduit de patients humains.

Si cette technique est appelée vaccin, elle n’a pour autant pas un rôle de prévention mais de guérison. C’est une immunothérapie. Vous avez peut-être entendu parler de cette technique, sur laquelle travaillent les chercheurs depuis plus de vingt ans. L’idée est assez simple: stimuler le système immunitaire, à l’instar d’un vaccin, pour détruire les cellules cancéreuses.

La suite ici : Comment marche en théorie le nouveau type de vaccin universel contre le cancer



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Trouvez plus d'informations à propos des cancers dans