Transformation numérique, ubérisation: menaces ou opportunités pour le secteur de santé?

numérique Uber ubérisation

Le numérique pousse le secteur de santé à des changements, ce qui peut entraîner un risque de résistance de la part des acteurs du système (professionnels de santé, instances de régulation, établissements publics et privés), soucieux de ne pas remettre en question les règles du jeu et à le redéfinir en prenant en compte les nouveaux entrants. Or, si syndrome de la citadelle assiégée risque d’aboutir à l’effet Kodak : une continuité d’un modèle économique qui avait fait ses preuves (vente de la pellicule photo argentique) en négligeant les changements de l’environnement et les impacts de la technologie, ce qui a poussé Kodak à la faillite.

transformation numériqueS’il est devenu courant de parler de révolution du numérique, force est de constater que le développement d’objets connectés et communicants ainsi que l’essor de nouveaux services sur Internet font émerger des innovations radicales qui bousculent l’économie.

L’exemple de la voiture autonome est sans doute un des plus présents dans les esprits, comportant de nouveaux enjeux : fiabilité technique et sécurité, et surtout le partage de la responsabilité entre les acteurs de la filière du fait de l’intégration de nouveaux entrants (entreprises s’insérant sur un nouveau marché) que sont les majors de l’Internet dont Google, Apple, Microsoft, Amazon. De nouveaux services sont testés, tels le dialogue de la voiture connectée ou autonome avec les équipements domestiques et la commande à distance certains appareils.

La suite ici : Transformation numérique, ubérisation : menaces ou opportunités pour le secteur de santé ?



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Trouvez plus d'informations à propos des cancers dans