Quand le tatouage sert d’arme contre la maladie

tatouages

Le tatouage habille le corps depuis des siècles. Aujourd’hui, il vient aussi bien orner les biceps des vieux roublards que la nuque des jeunes femmes.Mais celui-ci n’apporte pas seulement un certain esthétisme au corps.

Le tatouage apaise, le tatouage guérit, le tatouage sert d’arme contre la maladie. Des personnes malades, anciennement malades ou handicapées choisissent de s’exprimer à travers le tatouage.

La maladie laisse parfois des cicatrices. À l’âge de 28 ans, Kelly Davidson a perdu ses deux seins dans le combat contre le cancer. Cette femme est une battante, une survivante et une tatouée. En lieu et place de sa poitrine, un magnifique tatouage s’étend désormais représentant une fée qui laisse s’envoler des papillons. « Ils étaient comme le cancer. Ils sont partis » confie-t-elle au journal City News.

La suite ici : PHOTOS. Quand le tatouage sert d’arme contre la maladie




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Trouvez plus d'informations à propos des cancers dans