Sa campagne de pub censurée, Médecins du monde compte sur les bénévoles et le streetmarketing

campagne de pub censure Effet Streisand industrie pharmaceutique Médecins du monde prix du médicament

À lire aussi (en contradiction) http://www.lespunaises.info/bons-medicaments-ne-coutent-assez-cher/

Médecins du monde

Après le refus de plusieurs afficheurs de diffuser sa campagne de pub dénonçant le prix de certains médicaments, Médecins du monde compte sur Internet ou sur l’affichage sauvage.

Depuis deux jours, le feuilleton Médecins du monde tient le haut de l’affiche, si l’on peut dire. Après un avis défavorable rendu par l’ARPP (Autorité de la régulation professionnelle de la publicité) début juin sur la nouvelle campagne de l’ONG, intitulée « Le Prix de la Vie » – qui pointe du doigt les dérives mercantiles de l’industrie pharmaceutique –, nombre de diffuseurs se sont rangés à cette décision. Medias Transport, entreprise leader dans l’affichage dans les transports en France, mais aussi JC Decaux ou Insert ont ainsi refusé la campagne de Médecins du Monde. L’avis de l’ARPP, pourtant non contraignant et simplement consultatif, se basait « sur le risque de réactions négatives que pourrait susciter l’axe de communication choisi, de la part des représentants de l’industrie pharmaceutique. (…) En effet les entreprises ainsi mises en causes pourraient estimer qu’une telle campagne porte atteinte à leur image et leur cause un grave préjudice et décider d’agir en ce sens ».

La suite ici : Sa campagne de pub censurée, Médecins du monde compte sur les bénévoles et le streetmarketing – L’actu Médias / Net – Télérama.fr




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Trouvez plus d'informations à propos des cancers dans