Une application mobile pour mieux surveiller les cancers du poumon

appli cancer du poumon dispositif médical Moovcare rechute surveillance

"L'idée de l'application, appelée Moovcare, est de demander au patient de remplir chaque semaine un très court questionnaire de santé avec 12 symptômes simples à décrire, comme la fatigue, la perte de poids, la fièvre ou encore la toux, explique Fabrice Denis en manipulant l'application, très simple d'utilisation, sur son smartphone. Nous avons mis au point un algorithme de traitement qui, en combinant les différents symptômes rapportés, permet d'envoyer un message d'alerte à l'équipe soignante si on soupçonne une rechute."

application mobileUne application sur smartphone améliore sensiblement la survie de patients en traitement contre le cancer du poumon en accélérant leur prise en charge en cas de redémarrage brutal de la maladie.

Grâce à une idée simple mais brillante et une application sur smartphone originale, le Dr Fabrice Denis, du centre de cancérologie Jean-Bernard (Le Mans), a eu l’honneur de présenter ses résultats lors d’une session orale au grand congrès mondial de cancérologie de l’Asco à Chicago, qui rassemble chaque année plus de 35.000 participants. Au terme d’un essai clinique d’un an et demi, il a prouvé que son application pouvait améliorer sensiblement la survie de patients venant de recevoir un traitement contre le cancer du poumon, en accélérant leur prise en charge en cas de redémarrage brutal de la maladie. Un résultat spectaculaire qui ne nécessite qu’un accès à Internet et des compétences informatiques minimales, pour utiliser un smartphone ou un site Web.

La suite ici : Une application mobile pour mieux surveiller les cancers du poumon | Actualité | LeFigaro.fr – Santé



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Trouvez plus d'informations à propos des cancers dans