Plus de 500 000 morts par cancer dans le monde associées à la crise de 2008

accès aux soins crise de 2008 crise financière mortalité

Les auteurs soulignent que leurs travaux établissent plus une association qu’un lien de cause à effet. Néanmoins, il y a une "corrélation chronologique", puisque les évolutions du chômage et celles de la mortalité se suivent ; ce qui soutient l’hypothèse d’un lien de causalité.

crise de 2008La hausse du chômage et les coupes budgétaires dans le secteur de la santé, consécutives à la crise financière de 2008, auraient contribué à une surmortalité par cancer de plus d’un demi-million de personnes dans le monde, affirme une étude publiée mercredi 25 mai dans la revue britannique The Lancet.

Les conclusions de cette enquête associent 260 000 morts supplémentaires des suites de cette maladie entre 2008 et 2010 dans les pays de l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) – dont 160 000 au sein de l’Union européenne – à la conjoncture.

« À l’échelle planétaire, ce sont bien plus de 500 000 morts supplémentaires pendant cette période », précise le docteur Mahiben Maruthappu de l’Imperial College à Londres qui a dirigé les recherches.

La suite ici : Plus de 500 000 morts par cancer dans le monde associées à la crise de 2008




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Trouvez plus d'informations à propos des cancers dans